<iframe src="//www.googletagmanager.com/ns.html?id=GTM-WQTVSMX" height="0" width="0" style="display:none;visibility:hidden"></iframe>Philipp Baumann | teo jakob

The Red Chair

Philippe Baumann
CEO Création Baumann

Tisserand d’un avenir durable

« Les matériaux ne sont pas un moyen pour parvenir à une fin mais recèlent un potentiel de transformation. », peut-on lire dans le Home Report 2021 de la futurologue Oona Horx-Strathern. Les matériaux renferment-ils vraiment une force transformatrice ? À la citation du théoricien de la communication Marshall McLuhan « The medium is the message » (Le message, c’est le médium), l’auteure ajoute : « Des recherches ont révélé

que des médias sélectionnés véhiculent souvent un message plus ‹ éloquent › que le contenu lui-même ». Nous nous demandons alors : l’utilisation de textiles à l’éclat et au toucher naturels peut-elle inciter les gens à être plus attentifs à la préservation de l’environnement ? Philippe Baumann est assis sur la chaise rouge et montre son pantalon bleu foncé en riant : « Je l’ai teint moi-même ! Il avait perdu un peu de sa

couleur mais avait sinon bien conservé sa forme. Je l’ai donc teint ce week-end. » Et ce qui fonctionne pour un individu est, chez Création Baumann – l’une des marques leaders de textiles fonctionnels – tout à fait réalisable pour la collectivité : ce sont donc des textiles de Langenthal, avec leurs lignes élégantes dans d’interminables verticales, qui ornent l’intérieur du nouveau Fukushima Community Center, lequel baigne

« Les matériaux ne sont pas un moyen pour parvenir à une fin mais recèlent un potentiel de transformation. »

Philippe Baumann
CEO Création Baumann

ainsi dans une lumière douce et agréable. Dans le cadre de workshops avec les habitants de la ville, l’entreprise d’ingénierie mandatée a créé un environnement à l’esthétique et à la matérialité naturelles qui ajoute de la couleur et de la force à ce symbole d’un avenir meilleur dans une région marquée par des catastrophes naturelles et nucléaires. La légèreté qui émane de la matérialité textile offre également de nouvelles possibilités fonctionnelles sur le plan de la flexibilité et donc de l’adaptabilité. Dans la nouvelle architecture de bureau

particulièrement inventive, les tissus ont de plus en plus tendance à remplacer les cloisons rigides et permettent de réagir de manière plus adaptée au changement. Séparateurs d’espaces, les textiles peuvent, en quelques opérations simples, subdiviser une surface en de nouvelles zones et formations. À une époque où les entreprises repensent en profondeur les perspectives à long terme de leur espace professionnel, les tissus offrent donc de nouvelles opportunités. Mais les matériaux fournissent également des réponses aux défis qui

surgissent en matière de création de valeur : de plus en plus de produits portent le label C2C – certification « Cradle to Cradle » – et sont donc prêts pour l’économie circulaire. Dans le secteur textile, par exemple, les nouvelles techniques de tissage permettent déjà de combiner les fibres synthétiques et naturelles de telle sorte qu’elles puissent être de nouveau séparées à la fin de leur vie utile pour être soit recyclées soit reconverties. Création Baumann également a développé des modes de fabrication pour que ses produits puissent être

Kosmos Zurich : Un design textile qui sonne bien. Un projet en collaboration avec teo jakob.

Fukushima Community Center : Une vision généreuse des nouvelles perspectives.

réutilisés à la fin de leur vie utile et intégrés dans un nouveau cycle. Ces produits portent le label spécial de reprise afin que les clients puissent, dans leur vie quotidienne, se familiariser avec l’idée de circularité. « Nous nous sommes beaucoup investis dans notre stratégie de durabilité et menons des initiatives d’envergure sur les questions les plus fondamentales. Le rapport de durabilité correspondant a été publié l’automne dernier et nous nous sommes donc également engagés à respecter scrupuleusement les projets évoqués », précise le CEO de Baumann pour confirmer cette initiative. Il s’agitd’un projet déterminant, car

l’industrie textile, avec ses processus exigeants dans les domaines de la culture, de la production et de l’ennoblissement, est l’un des secteurs les plus énergivores. Il est donc d’autant plus crucial que la qualité et la durée de vie de ses produits fassent l’objet d’une attention encore plus importante. « L’intensité énergétique est pour nous une préoccupation constante et nous mettons tout en œuvre pour optimiser la compatibilité climatique de notre activité. Et la longévité de nos produits reste ici bien sûr fondamentale. Grâce à la grande qualité des matériaux et des processus de fabrication, nos produits sont souvent utilisés pendant quasiment 20

ans. » Bien entendu, en tant qu’industrie manufacturière d’envergure et de longue tradition, le secteur textile ne peut pas relever tous ses défis du jour au lendemain. En revanche, le tissu comme « médium » recèle incontestablement un potentiel de transformation et peut véhiculer un « message » décisif. C’est précisément ce mode de pensée qui est en mesure d’entraîner de réels changements dans notre comportement quotidien. Le textile pourrait alors être vraiment un ambassadeur du changement ou le matériau d’un matérialisme absolument inédit.

« L’intensité énergétique est pour nous une préoccupation constante et nous mettons tout en œuvre pour optimiser la compatibilité climatique de notre activité. Et la longévité de nos produits reste ici bien sûr fondamentale. Grâce à la grande qualité des matériaux et des processus de fabrication, nos produits sont souvent utilisés pendant quasiment 20 ans. »

Philippe Baumann
CEO Création Baumann

D'autres discussions avec des personnalités inspirantes :

Heiko Stahl
General Manager Vitra

Søren Henrichsen
Designer

Ne manquez aucune publication pour professionnels

Projets, réseaux, conférences et offres spéciales: la newsletter teo jakob at work paraît quatre fois par an.

Rapport sur la situation liée au coronavirus

En raison des mesures prises par le Conseil fédéral contre la propagation du coronavirus, nous nous voyons dans l’obligation de fermer nos portes. Nous restons toutefois à votre disposition.


Si vous souhaitez un conseil personnalisé dans notre showroom, à domicile ou en ligne (via Zoom, Teams, etc.), cliquez ici.


To the top
Fermer